THEATRE - « Ravel », d’après Jean Echenoz

Une tragédie de la solitude  Abonné

Publié le 04/04/2013
1365063675421860_IMG_102227_HR.jpg

1365063675421860_IMG_102227_HR.jpg
Crédit photo : LOT

AU COMMENCEMENT, il y a un livre de romancier. Un livre de Jean Echenoz qui imagine, à partir d’une plongée dans la « vraie » vie du compositeur, les dix dernières années de la vie d’un homme brillant, dandy très doué mais solitaire et dont la fin de vie fut triste, tragique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte