CINEMA - « Pour lui », d’Andreas Dresen

Une mort ordinaire  Abonné

Publié le 04/04/2012
1333502375331538_IMG_81202_HR.jpg

1333502375331538_IMG_81202_HR.jpg
Crédit photo : DR

UWE TRÄGER, médecin-chef du service de neurochirurgie de la clinique Ernst Von Bergmann de Postdam, joue son propre rôle. Dans la première séquence du film, dont le titre original est « Arrêt en pleine voie », il annonce avec précision et compréhension à Franck le diagnostic qui le condamne. La caméra s’attarde sur le visage du patient et celui de sa femme, dont les expressions se figent au fur et à mesure des explications.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte