CLASSIQUE - Découvertes, révélation, réédition

Une moisson de CD  Abonné

Publié le 18/03/2013
1363572953417571_IMG_100986_HR.jpg

1363572953417571_IMG_100986_HR.jpg

1363572952417566_IMG_100985_HR.jpg

1363572952417566_IMG_100985_HR.jpg

1363572955417574_IMG_100989_HR.jpg

1363572955417574_IMG_100989_HR.jpg

1363572954417573_IMG_100988_HR.jpg

1363572954417573_IMG_100988_HR.jpg

1363572953417572_IMG_100987_HR.jpg

1363572953417572_IMG_100987_HR.jpg

Wagner par Jonas Kaufmann

Si les récitals Wagner sont légion, celui que vient d’enregistrer le ténor allemand Jonas Kaufmann avec l’Orchestre du Deutsche Oper de Berlin est à marquer d’une pierre blanche. Non seulement car il est LE ténor wagnérien du moment, que les scènes du monde s’arrachent et qui cristallise tous les fanatismes. Mais surtout parce que le programme en est formidablement original. Jugez : la rare prière de « Rienzi » et le récit du Graal de « Lohengrin » dans sa version longue originale.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte