CLASSIQUE - À Lyon, « Dialogues des Carmélites »

Une lecture d’aujourd’hui  Abonné

Publié le 21/10/2013
1382364726464071_IMG_113821_HR.jpg

1382364726464071_IMG_113821_HR.jpg
Crédit photo : J.-L. FERNANDEZ

IL EXISTE TOUJOURS un risque à sortir de son contexte l’histoire du martyre collectif des Carmélites de Compiègne, à Paris dans les derniers mois de la Terreur. Dmitri Tcherniakov y a échoué sur la scène munichoise en 2010 (DVD Bel Air), en imaginant l’empoisonnement collectif d’une secte. Le réalisateur des « Chansons d’amour » et des « Bien-Aimés » s’en sort mieux, pour ses débuts à l’opéra, tant sa « lecture d’aujourd’hui », en dépit de quelques contresens, est prenante car formidablement « filmée ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte