CINEMA - « Terraferma », d’Emmanuele Crialese

Une frontière au milieu de la mer  Abonné

Publié le 14/03/2012
1331691491329025_IMG_79461_HR.jpg

1331691491329025_IMG_79461_HR.jpg
Crédit photo : dr

SEPT ANS après le succès de « Respiro », qui y a été tourné, Emmanuel Crialese revient sur Lampedusa. Il ne retrouve pas le lieu dont il se souvenait. « Mon rocher perdu au milieu de la mer est maintenant une terre frontalière. » À moins de 200 km de la Tunisie, l’île sicilienne, point de l’Italie le plus au Sud, est pour les immigrés clandestins une porte d’entrée pour l’Europe, même si elle est généralement fermée. Un jour arrive une grosse barque avec à son bord plus de 70 personnes, dont seulement 5 survivants, et parmi eux une femme, Timnit T.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte