Chez les moins de 35 ans, la moitié des décès est inexpliquée

Une étude pour comprendre la mort subite des jeunes sportifs

Par Karelle Goutorbe
Publié le 11/03/2019
- Mis à jour le 15/07/2019
affiche mort subite

affiche mort subite

Souvent bénéfique, le sport peut aussi parfois être associé à des accidents cardiovasculaires dus à une maladie passée inaperçue. Ainsi, chaque année, 1 000 sportifs décèdent en France d'une mort subite lors d'une pratique sportive. Une centaine d'entre eux aurait moins de 35 ans. Dans près de 40 % des cas, des symptômes ont précédé l'accident. Après 35 ans, l'infarctus du myocarde explique plus de 85 % des morts subites. En revanche, chez les sportifs de moins de 35 ans, aucune cause précise n'est retrouvée pour 40 à 50 % des morts subites.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?