« Victor ou les Enfants au pouvoir », de Roger Vitrac

Une déception  Abonné

Publié le 21/03/2012
1332296553333891_IMG_80071_HR.jpg

1332296553333891_IMG_80071_HR.jpg
Crédit photo : J.-L. FERNANDEZ

ON INCRIMINERA d’abord la scénographie. On louait la semaine dernière la vision superbe d’Yves Collet pour l’« Antigone » de Sophocle jouée par le Théâtre national palestinien. Le même artiste signe, pour « Victor ou les Enfants au pouvoir », un décor qui compromet le travail de metteur en scène d’Emmanuel Demarcy-Mota.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte