« Why ? » de Peter Brook et Marie-Hélène Estienne

Une bouleversante épure

Par
Armelle Héliot -
Publié le 27/06/2019
Théâtre-Why ?

Théâtre-Why ?
Crédit photo : PASCAL GELY

Un maître, un grand maître dans l’art et dans la transmission de cet art, c’est rare. Très rare. Dans le monde du théâtre, nous n’avons plus beaucoup de maîtres. Aujourd’hui, en France, deux artistes irradient leur grand art et leur savoir profond, Ariane Mnouchkine, Peter Brook.

Au Théâtre du Soleil (1), trois comédiennes de la troupe proposent, sous le regard de Simon Abkarian, une évocation de leurs apprentissages en Inde, des années auparavant : « Le Chant du pied, voyage en Kathakalie ». Une manière d’interroger ce qu’est l’essence de l’art du théâtre.

Aux Bouffes du Nord (2), Peter Brook et Marie-Hélène Estienne y vont plus franchement. Le titre dit tout : « Why ? ». Cela commence de manière légère, drôle. On nous dit que le jour de repos offert par Dieu aux humains, au moment de la création, ne leur plaisait pas. Les hommes s’ennuient. Alors Dieu invente le théâtre… On rit, on s’amuse. Tout est heureux et, imperceptiblement, on glisse vers l’histoire du XXe siècle en Union soviétique. On évoque le destin de Meyerhold et de sa femme.

Il faut se laisser porter par ce mouvement d’une intelligence et d’une sensibilité profondes. Meyerhold savait le pouvoir du théâtre : « De la dynamite, plus dangereux que le feu, plus dangereux qu’une bombe. »

Un dispositif très simple. Un tapis, quelques chaises, des portants, des lutrins. Et trois comédiens exceptionnels. En noir. Des artistes qui ont déjà travaillé avec Peter Brook. Un homme savoureux et doux, Marcello Magni, deux femmes malicieuses et puissantes, Hayley Carmichael, blonde et fragile, Kathryn Hunter, brune et forte (toute petite, comme sa camarade), un génie de comédienne. Tous trois portent ces réflexions pures, simples, touchantes.

C’est un moment magistral. Bouleversant. Les questions posées concernent tout le monde. Pas seulement les inconditionnels du théâtre. À voir. Une leçon de théâtre, mais bien au-delà.

 

 

 

 

(1) Salle de répétition du Théâtre du Soleil, jusqu’au 7 juillet. Durée 1h30. Tél. 01.43.74.24.08, www.theatre-du-soleil.fr 

(2) En langue anglaise avec surtitres très lisibles. Bouffes du Nord, jusqu'au 13 juillet. Du mardi au samedi à 20h30, matinée samedi à 15h30. Durée 1h15. Tél. 01.46.07.34.50, www.bouffesdunord.com

Armelle Héliot

Source : Le Quotidien du médecin: 9761