« Le Mariage de Figaro », de Beaumarchais

Un très heureux spectacle  Abonné

Publié le 15/01/2015
1421288527576757_IMG_144977_HR.jpg

1421288527576757_IMG_144977_HR.jpg
Crédit photo : E. ALES

Théâtre

Il a beaucoup été écrit que « le Mariage de Figaro », qui date de 1784, préfigurait la Révolution française. Jean-Paul Tribout, metteur en scène et interprète de Bartholo, « n’imagine pas Beaumarchais taillant sa plume pour préparer la prise de la Bastille, mais plutôt utilisant son génie de dramaturge joyeux pour soutenir les revendications d’une classe montante, la bourgeoisie, pour réclamer, dans tous les domaines, la liberté ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte