JAZZ-ROCK - Django Reinhardt

Un swing toujours vivant  Abonné

Publié le 08/10/2012
1349658958374485_IMG_90650_HR.jpg

1349658958374485_IMG_90650_HR.jpg
Crédit photo : DR

1349658959377269_IMG_90681_HR.jpg

1349658959377269_IMG_90681_HR.jpg

DJANGO REINHARDT (1910-1953) restera vraisemblablement dans les annales comme le plus grand musicien que la France ait donné au jazz américain. Pour au moins deux raisons : son style de guitare absolument extraordinaire et unique – et qui fait école encore aujourd’hui – et le fait d’être à l’origine d’un genre musical propre, le jazz dit manouche, devenu par la suite une forme de jazz à la française. L’exposition que lui consacre la Cité de la musique jusqu’au 23 janvier, « Django Reinhardt - Swing de Paris », entend célébrer le génie de ce musicien emblématique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte