À l'Opéra de Paris

Un « Simon Boccanegra » très réussi  Abonné

Par
Olivier Brunel -
Publié le 26/11/2018
Opéra-Simon Boccanegra L

Opéra-Simon Boccanegra L
Crédit photo : AGATHE POUPENEY/OPÉRA DE PARIS

Opéra-Simon Boccanegra H

Opéra-Simon Boccanegra H
Crédit photo : AGATHE POUPENEY/OPÉRA DE PARIS

Complots, meurtres, empoisonnements, enlèvements, retrouvailles, le tout à la limite de la crédibilité, « Simon Boccanegra », composé en 1857 pour Venise et revu quinze ans plus tard pour Milan, est un curieux mélange de mélo et d’opéra politique. Verdi, qui trouvait que « la table boitait », confia la révision du livret de Piave à Boito, qui allait lui donner ceux de ses deux derniers chefs-d’œuvre, « Otello » et « Falstaff ».

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte