AUTO - Mondial de l’automobile (29 septembre-14 octobre)

Un salon sur fond de crise  Abonné

Publié le 24/09/2012
1348449275372412_IMG_89852_HR.jpg

1348449275372412_IMG_89852_HR.jpg
Crédit photo : DR

1348449279372415_IMG_89855_HR.jpg

1348449279372415_IMG_89855_HR.jpg
Crédit photo : DR

1348449282372419_IMG_89859_HR.jpg

1348449282372419_IMG_89859_HR.jpg
Crédit photo : DR

1348449184372386_IMG_89851_HR.jpg

1348449184372386_IMG_89851_HR.jpg
Crédit photo : DR

1348449283373626_IMG_89902_HR.jpg

1348449283373626_IMG_89902_HR.jpg

1348449281372418_IMG_89858_HR.jpg

1348449281372418_IMG_89858_HR.jpg
Crédit photo : DR

1348449276372413_IMG_89853_HR.jpg

1348449276372413_IMG_89853_HR.jpg
Crédit photo : DR

1348449280372417_IMG_89857_HR.jpg

1348449280372417_IMG_89857_HR.jpg
Crédit photo : DR

1348449283373541_IMG_89888_HR.jpeg

1348449283373541_IMG_89888_HR.jpeg

1348449278372414_IMG_89854_HR.jpg

1348449278372414_IMG_89854_HR.jpg
Crédit photo : DR

Derrière le vernis des nouveautés exposées à la Porte de Versailles, l’inquiétude rode comme un mal pernicieux. La crise ? Elle est bien là. N’en déplaise à ceux qui refusent de voir la réalité en face. Tous les voyants sont au rouge. La pression n’a jamais été aussi forte. Et pourtant, le Mondial de Paris, qui va ouvrir ses portes au public samedi, promet d’être grandiose : pendant deux semaines, 270 marques vont investir les neuf pavillons réservés au plus grand show de la planète.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte