Comte-Sponville, vie et réflexion

Un penseur chic et classique  Abonné

Publié le 30/11/2015

La photo de la couverture de « C’est chose tendre que la vie » retient l’attention. On y voit un monsieur distingué, aux fines lunettes, dont aucun cheveu ne bataille, la chemise discrètement échancrée, le regard vers nous comme s’il était attentif à notre être. Chic et classique à la fois.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte