CINEMA - « Hunger Games », « EVA »

Un monde futur si proche  Abonné

Publié le 28/03/2012
1332897567335689_IMG_80649_HR.jpg

1332897567335689_IMG_80649_HR.jpg
Crédit photo : DR

1332897569335969_IMG_80650_HR.jpg

1332897569335969_IMG_80650_HR.jpg
Crédit photo : M. CLOSE

LES ADOLESCENTS sont la cible principale d’« Hunger Games », comme de la trilogie à succès de l’Américaine Suzanne Collins – plus de 26 millions d’exemplaires vendus depuis la parution du premier tome en 2008 (Pocket Jeunesse, à partir de 12 ans). Mais les adultes peuvent aussi apprécier cette science-fiction qui mêle habilement mythe antique (Thésée et le Minotaure) et téléréalité, esthétique de péplum et imaginaire post-moderne. Stephen King figure d’ailleurs parmi les admirateurs de cette dystopie (le contraire d’une utopie), comme on aime à le dire maintenant.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte