Les 50 ans d'ECM

Un label visionnaire  Abonné

Par
Didier Pennequin -
Publié le 17/02/2020
« Le plus beau son après le silence » : le slogan résume parfaitement le label allemand ECM, qui vient de célébrer son demi-siècle et propose encore de belles surprises.
Oded Tzur

Oded Tzur
Crédit photo : JUSTIN BETTMAN/ECM

Fondé à Munich, notamment par le contrebassiste devenu producteur Manfred Eicher, ECM (Edition of Contemporary Music) a, dès sa naissance en pleine explosion du free jazz et du jazz fusion, adopté une démarche originale et surtout visionnaire. Aux confins de toutes les musiques et de toutes les formes de jazz vivantes. Même si sa première production fut celle du pianiste Mal Waldron, accompagnateur d'Eric Dolphy et Billie Holiday, et si son plus grand succès commercial reste le fameux « Köln Concert » de Keith Jarrett (1975), vendu à plus de 4,5 mill

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte