Un doublé romanesque  Abonné

Publié le 15/04/2013

AUTEUR de plusieurs essais de psychologie et de contes (« le Voyage d’Hector ou la recherche du bonheur »), François Lelord, qui est psychiatre, a travaillé plusieurs années au Vietnam comme médecin. C’est dans ce pays que se déroule l’intrigue de « la Petite Marchande de souvenirs » (1), une intrigue sentimentale entre un médecin de l’ambassade de France à Hanoï et une Vietnamienne qui tente de vendre des souvenirs aux touristes pour nourrir sa famille.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte