Lutte contre la maltraitance à Marseille

Un comité départemental pour les plus vulnérables

Publié le 17/09/2009
- Mis à jour le 17/09/2009

LES CHIFFRES sont évocateurs : 5 % des plus de 65 ans seraient victimes de maltraitance et il est encore difficile de connaître l’ampleur du phénomène. La maltraitance des adultes vulnérables est inscrite depuis 2002 comme priorité nationale, en droite ligne de différentes lois permettant de protéger au mieux les personnes handicapées ou personnes âgées. Après la création d’un comité national de vigilance, l’effort a été porté sur le développement d’une politique de proximité impliquant l’ensemble des acteurs locaux.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?