CINEMA - « Ma part du gâteau », de Cédric Klapisch

Trop de sucre, pas assez de sel  Abonné

Publié le 23/03/2011
1311343699238353_IMG_56895_HR.jpg

1311343699238353_IMG_56895_HR.jpg
Crédit photo : DR

UN HOMME, une femme qui n’ont rien de commun et vont finir par se rapprocher, c’est la base de bien des comédies. Cédric Klapisch n’a pas su résister à la tentation du duo chien-chat puis quasi-amoureux. Soit, d’un côté, une ouvrière licenciée de son usine dunkerquoise après vingt ans de bons et loyaux services. De l’autre, un trader qui veut sa part du gros gâteau de la spéculation et n’est pas pour rien dans la déconfiture de l’usine en question. Elle, c’est la gentille, prête à tout sacrifier pour le bien-être de ses filles.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte