Les années 30 et aujourd’hui

Tristes répétitions ?  Abonné

Publié le 27/10/2014

Idées

On est tout de suite dans le bain avec la quasi-équivalence d’un discours de Franklin D. Roosevelt, tenu le 4 mars 1933, et celui de Barack Obama le 21 septembre 2008 en Caroline du Nord. D’un côté : « Certains de nos banquiers (...) ont utilisé l’argent qui leur avait été confié à la spéculation et des prêts déraisonnables. » De l’autre : « L’ère de la cupidité et de l’irresponsabilité à Wall Street nous a conduits vers des temps dangereux. »

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte