THEATRE - « Le Misanthrope », de Molière

Très classique  Abonné

Publié le 12/09/2013

LES GRANDS RIDEAUX grèges qui tombent des cintres jusque sur le sol sont l’essentiel du décor de ce « Misanthrope », très fidèle à la pièce de Molière. Les costumes sont traités dans des tons sourds, les lumières ne sont pas éclatantes. Tout cela donne une tonalité un peu terne à la représentation, mais l’on entend très bien la pièce (même si parfois certaines voix se perdent).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte