Dernières nouveautés

Tout feu, tout flamme  Abonné

Publié le 30/11/2015

Par le passé, les rencontres entre solistes était monnaie assez courante. Les artisans du genre étaient des producteurs qui se nommaient Georges Wein et Norman Granz. Aujourd’hui, monter un supergroupe tient du miracle, tant les individualités priment sur le collectif. Remercions donc François Lacharme, président de l’Académie du jazz en France, et Jean-Philippe Allard, directeur du label Impulse, pour avoir réuni trois cordistes de grand talent, Stanley Clarke (contrebasse), Jean-Luc Ponty (violon) et Biréli Lagrène (guitare).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte