Le sud-ouest de Madagascar

Sur la terre des premiers hommes  Abonné

Par
Philippe Bourget -
Publié le 09/01/2020
Madagascar affiche une diversité de reliefs sans égal. Dans le sud-ouest sec et aride, le parc de l’Isalo et le littoral de Tulear contrastent singulièrement avec Nosy Be et les régions luxuriantes du nord et de l’est. Dans ce quart pauvre et isolé, le visiteur profite de paysages grandioses et de plages désertes, habités par l’un des derniers peuples de chasseurs-cueilleurs du monde, les Mikea.
Le Mikea Lodge

Le Mikea Lodge
Crédit photo : PHOTOS PHILIPPE BOURGET

Après avoir marché une vingtaine de minutes dans la forêt épineuse, on tombe sur elle : une famille de quatre personnes, le père, la mère et deux fillettes. Nus, ou quasiment. Assis à même le sol, deux bûches fumantes à leurs pieds. Une famille Mikea. L’âge des enfants ? Les parents ne le savent pas. Les huttes ? Ils n’en possèdent pas et dorment à même le sol. L’eau ? Ils la puisent dans des trous de baobabs. Ils se nourrissent de tubercules et de fruits, de pintades sauvages attrapées au collet et de rares sangliers capturés avec des pièges.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte