Guérisons pires que le mal

Soins sans garde-fous  Abonné

Par
Publié le 20/02/2017
Idées-Folle histoire

Idées-Folle histoire

« L'âme peut être malade comme le corps », disait l'âge classique et ce n'est pas pour rien que les fous sont allés remplacer les lépreux en des lieux confinés, comme le rappelle Michel Foucault dans son « Histoire de la folie à l'âge classique » (Flammarion, 1964).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte