Machinerie ou faiseur d'illusions

Si le cerveau nous était conté  Abonné

Par
Publié le 11/09/2017
Idées-Comment lire

Idées-Comment lire

À mesure que grandit la connaissance du cerveau, avec notamment le développement de l'imagerie cérébrale, s'accroît le débordement de la science sur des problèmes de la vie sociale ou juridique. Par exemple, peut-on utiliser l'imagerie comme détecteur de mensonges devant une cour d'assises ? D'autre part, l'information fournie dérape facilement dans la vulgarisation simpliste.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte