TOURISME - En Haute-Savoie, dans le « Grand Massif »

Samoëns cultive le bon grain  Abonné

Publié le 07/02/2013
1360203639407079_IMG_98337_HR.jpg

1360203639407079_IMG_98337_HR.jpg
Crédit photo : DR

1360203641407080_IMG_98234_HR.jpg

1360203641407080_IMG_98234_HR.jpg
Crédit photo : DR

1360203644407083_IMG_98340_HR.jpg

1360203644407083_IMG_98340_HR.jpg
Crédit photo : DR

1360203643407082_IMG_98236_HR.jpg

1360203643407082_IMG_98236_HR.jpg
Crédit photo : DR

1360203645407084_IMG_98238_HR.jpg

1360203645407084_IMG_98238_HR.jpg
Crédit photo : DR

PARTIR à Samoëns pendant la semaine vigneronne, « ça ne fait pas sérieux », m’a confié un collègue de bureau. « À ta place, je me contenterais de dire que je vais quelques jours au ski, un point c’est tout. Tu sais, une réputation, c’est fragile ! » Alors je suis partie sans commentaire, juste pour « décompresser ». Et c’est comme ça que j’ai découvert l’art de vivre propre à ce village de Haute-Savoie, situé au cœur de la vallée du Giffre, à deux pas de Genève.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte