Théâtre en ligne

Salles fermées, écrans ouverts

Par
Armelle Héliot -
Publié le 27/03/2020

Les sites classiques comme les institutions elles-mêmes multiplient les initiatives pour qu'on puisse rester en contact avec l’univers de l’art dramatique, les pièces comme les comédiens et metteurs en scène. Aperçu.

Lætitia Dosch

Lætitia Dosch
Crédit photo : D. THÉBERT-FILLIGER

Même si vous ne disposez pas d’une médiathèque théâtre à la maison, vous pouvez demeurer en contact avec l’univers des planches en vous connectant avec des sites qui existent déjà ou en allant à la découverte des initiatives très originales et actives lancées par différentes institutions.

Voici une sélection des adresses où vous accéderez à des versions filmées de pièces de théâtre, à des archives intéressantes, à des entretiens, des portraits, tout un faisceau de documents précieux si l’on aime le spectacle vivant.

Télévision

* Arte

Au-delà de la revue des « Coups de cœur », qui annonçait les spectacles à venir et constitue un collier de brèves qui amuseront les amateurs de zapping, arte.fr théâtre vous renvoie à des films très intéressants, par le truchement des sites des institutions. Le théâtre, mais aussi la danse ou des reconstitutions modernes. Ainsi pouvez-vous accéder à « Parade », que l’on a donné à la réouverture du Châtelet. Le grand spectacle de Picasso, Satie, Cocteau, Massine, créé le 18 mai 1917, réinventé, avec irruption entre Hôtel de Ville et Châtelet, de marionnettes géantes venues du Mozambique…

Vous trouverez sur le site la chaîne culturelle franco-allemande des dizaines de propositions de théâtre pur, de musique, de danse, de cirque. Mais les vidéos ne restent pas indéfiniment en ligne, attention. Il faut se rendre sur le site et chercher ce que l’on veut voir.

Il y a évidemment aussi Arte boutique. Le catalogue est très riche et l’on peut soit louer en VOD pour 2,99 €, soit acheter pour 6,99 € quelques trésors du spectacle vivant, le plus souvent très bien filmé par des réalisateurs très talentueux.

* Culturebox

Une mine encore avec ce site qui réunit les productions des télévisions du service public et ses propres créations. Même principe que pour les sites : les vidéos ne demeurent pas toutes indéfiniment accessibles. C’est pourquoi il faut faire vos choix. Par exemple, si l’on veut s’amuser, on peut visionner « la Troupe à Palmade s’amuse avec François Berléand » pour un long moment encore.

Théâtres

* Théâtre de la Ville : Emmanuel Demarcy-Mota, directeur de l’institution – et du Festival d’Automne – a lancé le 23 mars une série de propositions imaginées et mises en œuvre par les artistes et les scientifiques impliqués dans la vie de l’institution. Un journal partagé, des vidéos de spectacles, des formes plus brèves, des « capsules » audio ou vidéo, tout est en ligne et accessible gratuitement (www.theatredelaville.fr).

* La Colline

Wajdi Mouawad, le très énergique directeur, après avoir salué le travail des soignants, a immédiatement répliqué au confinement par une question : « Comment la poésie peut-elle soigner ? Et comment peut-elle le faire lorsqu’il n’est plus possible de sortir de chez soi ? » Dès le 17 mars, il a lancé un « journal du confinement ». Rendez-vous du lundi au vendredi à 11 heures (www.colline.fr).

Autre proposition : « Au creux de l’oreille ». En vous inscrivant sur le site, vous pourrez être joint(e) par un comédien ou une comédienne, au téléphone, et il ou elle vous lira un texte, un poème. Il y a un formulaire simple à remplir sur le site. Deux créneaux : 16-19 heures ou 19-21 heures.

D’autres initiatives, d’autres rendez-vous sont accessibles. Les futurs bacheliers ont au programme le texte de l’un des plus puissants des spectacles de Wajdi Mouawad, « Tous des oiseaux ». Avant même la pandémie, cette proposition avait été lancée. Le jeudi 2 avril, de 18 à 19 heures, l’écrivain lui-même répondra aux questions (#tousdesoiseauxaubac).

* Vidy - Théâtre de Lausanne

Au bord du lac Léman, un théâtre, dirigé par Vincent Baudriller, qui est le cœur battant de la création européenne et prend des initiatives. Sur vidy.ch et sur les réseaux sociaux associés, vous trouverez des spectacles en captation, des spectacles remarquables et très variés, reflétant la programmation. Cette semaine, on peut ainsi voir Lætitia Dosch sur son cheval, un bien étrange (et derangeant) moment (« Hate », déconseillé aux moins de 16 ans) ! La semaine prochaine, ce sera « Phèdre! », un monologue joyeux de François Gremaud d'après la pièce de Racine. Et aussi des entretiens – dont certains inédits –, des rencontres, des conférences, et toute une arborescence que l’on ne peut détailler. Au bord du lac, il faut naviguer et saluer vidygital.

* Théâtre national de Nice

Muriel Mayette-Holtz, directrice de ce beau théâtre, et ses équipes, proposent plusieurs rendez-vous : Bibliotexte, une formule quotidienne sur les réseaux sociaux du TNC, Facebook et Instagram. Des lectures, des exercices de diction le matin et, l’après-midi, à 17 heures, un feuilleton. À partir de ce 27 mars, avec la collaboration des éditions Bayard et de Murielle Szac, on pourra découvrir une vidéo éphémère qui familiarisera les uns et les autres avec la mythologie grecque au travers du « Feuilleton de Thésée » (www.tnn.fr).

 

 

 

 

 

 

 

 

Armelle Héliot

Source : Le Quotidien du médecin