CINEMA - « Le Discours d’un roi », de Tom Hooper

Royauté oblige  Abonné

Publié le 09/02/2011
1297217471225153_IMG_53715_HR.jpg

1297217471225153_IMG_53715_HR.jpg
Crédit photo : DR

L’HISTOIRE du bégaiement du futur George VI, même les principaux interprètes du film ne la connaissaient pas. Mais le scénariste David Seidler, si. Né à Londres en 1937, il était lui-même très bègue dans son enfance et George VI est devenu pour lui un héros : quand il a compris que le roi avait réussi à surmonter partiellement son trouble, il s’est dit qu’il pouvait y parvenir lui aussi. Plus tard, il en a tiré une pièce, découverte par la mère de Tobe Hooper.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte