Renault : une nouvelle génération de moteurs  Abonné

Par
Publié le 17/09/2018

Mort, le moteur thermique ? Que nenni. Si les constructeurs ont mis le diesel au rancart (au moins pour les petites cylindrées), ils n’ont pas renoncé pour autant au moteur thermique essence. À l’instar de Fiat, Renault intègre dans sa gamme un nouveau bloc 1,3 l quatre cylindres essence turbo à injection directe, répondant aux critères imposés par Bruxelles depuis le 1er septembre.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte