Raymond Depardon : « La psychiatrie a changé... on avance. Mais la solitude et le désespoir sont toujours là »

Par Coline Garré
Publié le 27/11/2017
- Mis à jour le 29/11/2017
depardon

depardon
Crédit photo : DR

LE QUOTIDIEN : Vous avez déjà filmé la psychiatrie (« San Clemente », 1980, « Urgences », 1988) et la justice (« faits divers », 1983, « Délits Flagrants », 1994, « 10e chambre instants d'audience » 2004). Pourquoi « 12 jours », aujourd'hui ?

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Déjà inscrit ?