JAZZ-ROCK - Chanteuses

Prima donna jazzy  Abonné

Publié le 15/10/2012
1350297034379159_IMG_91098_HR.jpg

1350297034379159_IMG_91098_HR.jpg

1350297039379248_IMG_91101_HR.jpg

1350297039379248_IMG_91101_HR.jpg
Crédit photo : M. LAROCHELLE

1350297038379245_IMG_91100_HR.jpg

1350297038379245_IMG_91100_HR.jpg
Crédit photo : DR

1350297036379246_IMG_91099_HR.jpg

1350297036379246_IMG_91099_HR.jpg
Crédit photo : M. SELIGER

* Les chanteuses actuelles adorent se remettre en question. À l’inverse des divas du passé, elles n’hésitent pas à dérouter leur public. Connue pour être une très sérieuse et solide chanteuse de jazz, Diana Krall s’est lancée, avec son dernier opus, « Glad Rag Doll » (Verve/Universal), dans un voyage dans le passé, après avoir remporté un Grammy en 2009 avec « Quiet Nights », un album aux accents brésiliens très prononcés.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte