Certificat de non contre-indication au sport

Pr François carré : « Interrogatoire, examen clinique et ECG détectent 70 à 80% des pathologies cardiaques à risque »  Abonné

Publié le 11/09/2014
1410397919542511_IMG_135418_HR.jpg

1410397919542511_IMG_135418_HR.jpg
Crédit photo : SALVATORE CARAMBIA

1410397920542687_IMG_135425_HR.jpg

1410397920542687_IMG_135425_HR.jpg
Crédit photo : dr

LE QUOTIDIEN DU MÉDECIN : Face à l’avalanche de certificats de non contre-indication au sport que font les médecins à chaque rentrée, pouvez-vous préciser quelles sont ses obligations légales ?

Pr FRANÇOIS CARRÉ : Légalement, un certificat médical de non-contre-indication pour un sport doit être délivré à tout sujet qui veut une licence de fédération sportive ainsi qu’aux non licenciés désireux de participer à des compétitions. Ceci quels que soient l’âge du pratiquant et le niveau de la compétition.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte