Élisabeth Vigée Le Brun au Grand Palais

Portraitiste et femme d’exception  Abonné

Publié le 28/09/2015
Portrait avec sa fille (" la Tendresse maternelle »), 1786

Portrait avec sa fille (" la Tendresse maternelle »), 1786
Crédit photo : F. RAUX/RMN-GRAND PALAIS

Élisabeth Louise Vigée Le Brun est à plusieurs titres exceptionnelle. Elle est l’un des plus grands peintres de son temps, membre de l’Académie royale de peinture, choisie par la reine Marie-Antoinette pour réaliser ses portraits et toujours en cour sous la Monarchie de Juillet quelque cinquante ans plus tard. Elle est aussi une femme indépendante, qui, à la Révolution, émigre et parcourt pendant douze ans avec sa fille les cours européennes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte