Plus de 130 blouses blanches musiciennes réunies ce week-end pour jouer du Mahler

Par
Marie Foult -
Publié le 07/06/2019
world doctors orchestra

world doctors orchestra
Crédit photo : world doctors orchestra

Ce samedi 8 juin, 133 médecins seront réunis dans la fosse d'orchestre de la grande salle Pierre-Boulez de la Philharmonie de Paris. Ils font partie du « World Doctors Orchestra », fondé en 2008 en Allemagne, qui réunit plus de 1 200 médecins musiciens à travers le monde. Deux à trois fois par an, l'ensemble se produit dans différents pays, deux soirs de suite. Une vingtaine de nationalités sont représentées à chaque fois, en fonction de l'œuvre interprétée et des besoins en instruments.

Jouer pour le plaisir

Après Israël et avant le Portugal, les blouses blanches joueront donc en France, dès ce vendredi 7 juin à la basilique de Reims, puis samedi à Paris, accompagnées de deux chœurs rémois. Au programme, la symphonie n° 3 du compositeur autrichien Gustav Mahler. « Nous connaissons la partition depuis six mois, nous répétons principalement à la maison, puis tous ensemble, comme ici à Paris depuis trois jours. Nous jouons avant tout pour le plaisir, et cela permet de couper vraiment avec notre quotidien de médecin », confient Julika, violoncelliste et interne en chirurgie plastique et reconstructrice, et Melissa, violoniste et future gastro-entérologue.

Passionnées de musique, les deux jeunes femmes prennent sur leurs congés pour venir jouer comme la plupart des membres de l'orchestre. Au sein de celui-ci, les pays les plus représentés sont l'Allemagne (dont le chef d'orchestre, le Dr Stefan Willich), les États-Unis et le Royaume-Uni. Le contingent français compte treize médecins, dont plusieurs praticiens hospitaliers.

La plupart des spécialités médicales sont représentées, avec 200 spécialistes cliniques (cardiologues, hématologues, néphrologues), 127 généralistes, 80 chirurgiens, et 120 carabins.

Vendredi 7 juin à 20 heures à la basilique Saint-Rémi de Reims, et samedi 8 juin 2019 à 20 h 30 dans la grande salle Pierre-Boulez de la Philharmonie de Paris. Tarifs : de 18 à 14 euros à Reims, et de 10 à 40 euros à Paris. Le bénéfice des concerts est reversé à l'Institut Curie et à l'ONG « La chaîne de l'espoir ». 


Source : lequotidiendumedecin.fr