THEATRE - "Kalashnikov ", de Stéphane Guérin

Plaisir du jeu  Abonné

Publié le 20/06/2013

C’EST UNE HISTOIRE féroce, méchante, que celle qu’a imaginée Stéphane Guérin. Pierre Notte y distingue trois registres : la tragédie antique, la comédie domestique, le feuilleton télévisuel. Tout cela en une heure vingt !

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte