Le palmarès des césars

Oser Séraphine

- Mis à jour le 03/03/2009

ILS ONT BON goût les milliers de jurés des césars. Il est vrai que Séraphine Louis, la vraie, la bonne à tout faire dont les peintures naïves ont su séduire le collectionneur Wilhelm Uhde et après lui le public, est un personnage qu’on ne peut oublier. Et que Yolande Moreau incarne avec beaucoup de présence cette femme qui, comme dit le réalisateur Martin Provost, « avec presque rien, est parvenue à donner un sens à sa vie ».

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?