JAZZ-ROCK - La relève est assurée

Nouveau maître et jeunes loups  Abonné

Publié le 22/10/2012
1350868569381812_IMG_91947_HR.jpg

1350868569381812_IMG_91947_HR.jpg
Crédit photo : M. WILSON

1350868568381811_IMG_91946_HR.jpg

1350868568381811_IMG_91946_HR.jpg
Crédit photo : J. MIGNOT

1350868567380739_IMG_91944_HR.jpg

1350868567380739_IMG_91944_HR.jpg
Crédit photo : M. ROUDAUT

1350868568381809_IMG_91945_HR.jpg

1350868568381809_IMG_91945_HR.jpg
Crédit photo : P. MAAREK

* En une vingtaine d’années, Brad Mehldau s’est installé dans le paysage jazzy comme une référence en matière de piano et surtout de trio. À 42 ans, lui qui s’est inspiré de Bill Evans et de Keith Jarrett, notamment, a su créer son style propre et une école, qui adore mélanger standards du jazz et nouveaux standards, issus du rock et de la pop.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte