Moments de poésie  Abonné

Par
Publié le 13/12/2018

À Paris, ces temps-ci, il y a des moments de poésie qu’il ne faut pas rater. Jean-Louis Trintignant s’installe dans la grande salle du théâtre de la Porte-Saint-Martin avec un récital d’une qualité bouleversante. Apollinaire bien sûr, mais aussi Prévert et le Québécois Gaston Miron. En compagnie de l’accordéoniste Daniel Mille, son complice depuis des années, il est entouré d’un ensemble de cordes somptueux qui joue du Piazzola. Inutile d’en dire plus.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte