À Paris, au musée Marmottan Monet

Marie Laurencin, une femme libre  Abonné

Publié le 28/03/2013
1364436886419413_IMG_101621_HR.jpg

1364436886419413_IMG_101621_HR.jpg
Crédit photo : ADAGP

TRÈS RENOMMÉE pour ses portraits raffinés aux couleurs pastel posées en aplat, reconnaissables au premier coup d’œil, Marie Laurencin (1883-1956) était une femme libre et une artiste marquée par sa fréquentation en 1909 du Bateau-Lavoir, à Montmartre.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte