CLASSIQUE - Hommage à Fritz Wunderlich sur CD

L’opéra en raccourcis  Abonné

Publié le 14/05/2012
1336957897346441_IMG_83423_HR.jpg

1336957897346441_IMG_83423_HR.jpg

WUNDERLICH, en allemand, veut dire merveilleux et c’est certainement ce qui qualifie le mieux le ténor disparu à 35 ans, en 1966, à la suite d’un accident de chasse, à la veille de ses débuts au Metropolitan Opera de New York. Avant cela, il aura été le Tamino de « la Flûte enchantée » le plus couru de sa génération. Un parcours tranquille et sans écart le mena jusqu’au « Chant de la Terre » de Mahler, qu’il enregistra sous la direction de Klemperer avec Christa Ludwig.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte