CINEMA - « L’Ivresse de l’argent », d’Im Sang-soo

L’obsession coréenne  Abonné

Publié le 24/01/2013
1360318192402857_IMG_97273_HR.jpg

1360318192402857_IMG_97273_HR.jpg
Crédit photo : DR

EN DÉCEMBRE dernier, la Corée a élu pour la première fois une femme à la présidence. Park Geun-hye, la fille de l’autocrate Park Chung hee – dont Im Sang-soo avait évoqué l’assassinat dans « The President’s Last Bang » – remplace l’impopulaire Lee Myung-bak, souvent comparé à Berlusconi. « C’est un nanti qui avait promis aux Coréens de les rendre aussi riches que lui.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte