JAZZ-ROCK - Une exposition et des rééditions

L’irrévérence punk  Abonné

Publié le 28/10/2013
1382951521466364_IMG_114096_HR.jpg

1382951521466364_IMG_114096_HR.jpg
Crédit photo : A. BOOT/URBANIMAGE.TV

1382951519465835_IMG_114095_HR.jpg

1382951519465835_IMG_114095_HR.jpg
Crédit photo : SEX PISTOLS RESIDUALS

LANCÉ comme une contre-culture, le mouvement punk est devenu, au fil des ans, une authentique culture, avec des codes et des règles, certes souvent provocateurs. Si le mouvement prônait fièrement un « No future », tout en proposant à chacun de changer le monde en exaltant les vertus de l’action autonome (l’autre slogan, « Do it yourself »), il fut, durant les quatre années de son existence (en gros de 1976 à 1980), attaché à des formes de révolution sociétales et surtout artistiques, dont la musique reste un des emblèmes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte