En Grèce, Égine, à une heure du Pirée

L’île qui a conquis les Athéniens, et même Tsipras !  Abonné

Publié le 25/06/2015
Le port d'Égine

Le port d'Égine
Crédit photo : M. RAFENBERG

Le temps de boire un café et d’admirer les mouettes virevolter sur le pont, et vous voilà déjà sur l’île d’Égine. À peine débarqué, le contraste avec Athènes surprend. L’ambiance insulaire et la dolce vita sont bien palpables. Les retraités sont installés aux terrasses des cafés sur le port, les pêcheurs défont leurs filets et les voiliers des plaisanciers s’amarrent tout doucement.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte