L’idole du flamenco  Abonné

Publié le 03/12/2012

Né en 1934, danseur de flamenco le plus charismatique de l’après-guerre, l’Espagnol Antonio Gades a commencé sa carrière de chorégraphe en 1974 avec « Noces de sang », d’après la pièce de Federico García Lorca. C’est à lui que, après la fin du franquisme, le nouveau gouvernement espagnol a confié la création du Ballet national d’Espagne. Avec Carlos Saura en 1981 il est passé à la célébrité internationale. Leur film « Carmen », primé à Cannes, a connu un succès mondial.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte