IDEES - Une émotion peu étudiée

L’humanité dans son abaissement  Abonné

Publié le 10/05/2012
1336612291347056_IMG_83346_HR.jpg

1336612291347056_IMG_83346_HR.jpg

PARLANT de livres qui font peur, nous ne pensons bien sûr nullement au polar bien construit et « thrillant ». Plutôt aux conduites d’exorcisme magique, que suscite par exemple « Mein Kampf ». On entre dans l’humiliation avec dégoût et fascination mêlés. On y entre par induction, une accumulation d’exemples.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte