Sur scène à Paris

Les virtuoses du malambo

Publié le 11/02/2019
- Mis à jour le 15/07/2019
Danse-Che Malambo 1

Danse-Che Malambo 1
Crédit photo : DIANE SMITHERS

« Che Malambo », installé à Bobino jusqu'au 21 avril, est une expérience chorégraphique singulière. Le malambo est l’autre danse de l’Argentine. À la différence du tango, qui se danse à deux et exprime un état d’âme, le malambo est individuel mais se pratique en groupe. Comme une joute, dans laquelle chaque danseur relance les autres et les invite à surenchérir.

Une surenchère de virtuosité corporelle hallucinante. Des pieds, d’abord, avec des trépignements comparables aux zapateados du flamenco, auquel on pense devant les fières attitudes corporelles et l’incroyable allure des danseurs. Des bras, aussi, avec le jeu des tambours (bombos) qui accompagnent la danse et les boleadores, longues cordes terminées par une boule que les participants font tournoyer en d’incroyables figures que les éclairages rouges de la scène transforment en cercles de feu.

Che Malambo, plus une famille qu’une troupe, est née un beau jour de 2004 du désir du danseur et chorégraphe lyonnais Gilles Brinas, qui avait vu un échantillon de cette danse un soir au Lido. Les 11 danseurs manient tous les bombas et les boleadores. L'un est guitariste, l’autre chanteur… Ils ont des physionomies un peu différentes, qui donnent un aspect singulier à la danse de chacun, mais brûlent tous du même feu intérieur. D'où un rythme infernal qui envoûte et fait passer les 70 minutes du spectacle comme un songe éveillé, un vrai voyage.

Et aussi les Irlandais

Les danseurs irlandais de « Celtic Legends » seront quant à eux en France du 23 février au 12 avril. Le Connemara Tour 2019, leur nouveau spectacle pour 20 danseurs, s’arrêtera à Paris, à l’Olympia, pour six représentations, du 15 au 17 mars. Six musiciens : uilleann pipe (cornemuse irlandaise), flûte, violon, tambour bodhran, guitare et accordéon accompagnent cette féerie, sous la direction musicale de Sean McCarthy.

 

– « Che Malambo », Bobino, jusqu'au 21 avril (du mercredi au samedi à 19 heures, le dimanche à 17 heures), tél. 01.43.27.24.24, www.bobino.fr

– « Celtic Legends », Olympia, du 15 au 17 mars, tél. 0892.683.622, www.olympiahall.com

 

Olivier Brunel

Source : Le Quotidien du médecin: 9723