Le festival de Cannes

Les incendies qui couvent  Abonné

Par
Renée Carton -
Publié le 23/05/2019
Cinéma1-Portrait

Cinéma1-Portrait
Crédit photo : LILIES FILMS/HOLD-UP FILMS/ARTE

Cinéma-Hidden Life

Cinéma-Hidden Life
Crédit photo : DR

S'il est déjà sorti en salles en Espagne, où il connaît un joli succès, « Douleur et Gloire », le 21e film de Pedro Almodovar, ne pouvait échapper au festival de Cannes, pour tout ce qu'il dit, et dit bien, sur l'amour du cinéma et la création artistique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte