L’enfant au cœur du roman

Les héros sont tristes  Abonné

Par
Martine Freneuil -
Publié le 18/03/2019
L1803-Mon père

L1803-Mon père

L1803-Gare à Lou

L1803-Gare à Lou

L1803-Félix

L1803-Félix

L1803-Bazungu

L1803-Bazungu

L1803-Raisons obscures

L1803-Raisons obscures

L1803-Le nouveau

L1803-Le nouveau

Traduit en 45 langues et joué dans plus de 50 pays, l'écrivain et dramaturge Eric-Emmanuel Schmitt n’en délaisse pas pour autant ses petits contes philosophiques et publie le 8e volet du « Cycle de l’invisible », dans lequel il porte un regard humaniste sur les spiritualités.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte