« Gemma Bovery », d’Anne Fontaine

Les héritiers de Flaubert  Abonné

Publié le 11/09/2014
1410398006541556_IMG_135220_HR.jpg

1410398006541556_IMG_135220_HR.jpg
Crédit photo : DR

Cinéma

Quand l’Anglaise Gemma Bovery et son mari Charles s’installent dans la maison face à la sienne, en Normandie, l’intello bobo devenu boulanger exulte à la seule idée d’un nom si proche de celui de l’héroïne de Flaubert. Il tombe vite sous le charme de la créature qui semble, telle Emma Bovary, victime d’un certain spleen.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte