Le Mondial de l’automobile, du 4 au 19 octobre

Les constructeurs français redressent la tête  Abonné

Publié le 02/10/2014
1412212409548996_IMG_137161_HR.jpg

1412212409548996_IMG_137161_HR.jpg
Crédit photo : DR

1412212408548950_IMG_137160_HR.jpg

1412212408548950_IMG_137160_HR.jpg
Crédit photo : DR

1412212411548995_IMG_137164_HR.jpg

1412212411548995_IMG_137164_HR.jpg
Crédit photo : DR

1412212410548993_IMG_137162_HR.jpg

1412212410548993_IMG_137162_HR.jpg
Crédit photo : DR

1412212411548994_IMG_137163_HR.jpg

1412212411548994_IMG_137163_HR.jpg
Crédit photo : DR

Auto

La reprise ? On croit l’apercevoir et elle s’échappe par une porte dérobée. Deux mois en positif, un en négatif. En France, les ventes de voitures neuves font du yoyo. Du coup, les professionnels de l’automobile restent d’une prudence de Sioux quand on évoque l’avenir. À l’image du peuple de France, réputé le plus pessimiste de la terre, ils font et refont leurs comptes. Et le compte n’y est pas toujours.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte