Une exposition à Paris

Les Anglais de l'âge d'or

Par
Caroline Chaine -
Publié le 12/09/2019

Le Musée du Luxembourg propose, en partenariat avec la Tate Britain, l’âge d’or de la peinture anglaise. L'occasion de découvrir la richesse créative d'artistes, de Reynolds à Turner, peu présents dans les collections françaises. À voir aussi au Louvre des dessins contemporains de cette période

Gainsborough, « Lady Bate-Dudley », vers 1787

Gainsborough, « Lady Bate-Dudley », vers 1787
Crédit photo : TATE, LONDON

Au musée du Luxembourg (1), jusqu'au 16 février, « l'âge d'or de la peinture anglaise ». Tout commence avec la création en 1768 de la Royal Academy, qui souhaite prodiguer un enseignement classique. Sous le règne très prospère de George III (1760-1820), tandis que l'Angleterre s’affirme sur la scène internationale, une société bourgeoise nouvelle favorise le développement des arts.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)